Souffle de vie en télétravail !

Animer, au sens de faire passer un souffle de vie dans mes relations professionnelles, m’apparaît très précieux en télétravail. Mes multiples écrans et outils de travail à distance, dépourvus de vie, mettent en évidence mon immense besoin de sentir la vie, l’authenticité, l’enthousiasme, la bienveillance dans le va-et-vient incessant des messages professionnels.

Généralement, les intonations me permettent de détecter des indications sur l’importance de certains aspects accordée par l’émetteur. Son non-verbal me donne à percevoir son état émotionnel par rapport à la situation. Le contenu du message est ainsi amélioré par la dimension humaine. C’est précisément cette dimension qui s’avère indispensable à un travail de qualité. Lors des échanges quotidiens au bureau et des rencontres en salle, les intonations et le non-verbal animent mes relations et mes messages professionnels. Et soudain, les communications et les rencontres virtuelles que je pratique depuis 2005 avec mes collègues, collaborateurs et clients hors du Québec, sont devenues quotidiennes, sont devenues notre norme à nous tous!

Ainsi, toutes nos communications se font à l’aide de nos outils numériques, envoi-réception, c’est simple et c’est rapide. Nous étions déjà devenus multitâches, nous voici multi-réunions, Skype-Zoom-cellulaire-courriel! Ça évite les longues discussions et les états d’âme. L’obligation de résultat prime, au détriment des nuances exprimées par les intonations et le non-verbal. Avec la pression de livrer des résultats en un temps record, on peut obtenir de l’efficacité, parfois. Cependant, en négligeant la dimension humaine de nos communications virtuelles, nous privons les équipes d’intelligence émotionnelle et collective. Les leaders de ce monde s’entendent pourtant sur l’importance de la dimension humaine dans les échanges au travail, sur la nécessité de motiver ses troupes, d’encourager les initiatives et d’inspirer ses collaborateurs pour obtenir de meilleurs résultats. Or point de motivation, ni d’initiatives ni d’inspiration sans un comportement courtois. Pour ma part, voici les habitudes que je privilégie en général et a fortiori en télétravail.

1.Naturel, authenticité et limpidité

Le « bonjour! » est devenu un réflexe naturel pour entrer en communication, gardons-le. Par un bref courriel, j’indique à mes collègues et collaborateurs mes moments de disponibilité pour eux. Un rapide trait d’humour ou une image amusante préfigurent la bonne humeur. Même si je n’ai pas prévu d’échange avec certains interlocuteurs pendant plusieurs jours, j’envoie de temps à autre un petit mot ou un émoji qui fait du bien!

Lorsque je communique par vidéo, je suis en tenue vestimentaire professionnelle car je véhicule l’image de la compagnie. En revanche, je me garde bien de faire un commentaire sur la tenue vestimentaire ou le décor intérieur de mes collègues, collaborateurs ou clients. Nos outils virtuels étant de grande qualité, je règle le son à un niveau modéré. Consciente que le temps de mon interlocuteur est aussi précieux que le mien, je résiste à la tentation de répondre à une autre sollicitation de conversation en même temps. En un mot, je respecte la sphère privée de chacun. Cela met tout le monde à l’aise et nos échanges gagnent en authenticité.

Travailler toute la journée sur écran et en vidéo s’avère très fatigant pour la vue et le cerveau. Derrière ma table de travail se trouve une bibliothèque remplie de livres de tailles et de couleurs variées. Afin d’éviter une surcharge visuelle à mes interlocuteurs, je choisis un vêtement uni qui fait contraste. Il en va de même pour mon débit : je ralentis légèrement mon débit et j’ajoute des micro-pauses entre les idées, afin de laisser aux gens le temps d’entendre et de comprendre ce que je dis. Dans le même ordre d’idée, je veille à ce que le contenu de mes échanges soit limpide. D’ailleurs, j’écris volontiers les mots clés et je fais des dessins dans l’espace de clavardage, m’assurant ainsi de la compréhension des participants, tous multilingues dans notre société diversifiée. Les détails sont envoyés par courriel ou en pièce jointe. Pour toute séance de travail de plus de cinquante minutes, une petite pause « on bouge! » fait le plus grand bien. J’essaie de mettre de l’espace dans les salles virtuelles et dans les esprits!

2.Enthousiasme, courtoisie et compliment

L’être humain étant au centre de toutes mes communications, je comprends que chacun vit différemment le confinement et l’obligation de télétravailler. La solitude est une épreuve pour les uns et un bonheur pour les autres. Consciente de ces différences émotionnelles, je cherche les paroles qui rallient tout le monde : je saisis les occasions de mettre en valeur nos similitudes, nos forces et nos succès passés, présents et futurs. Ces évocations enthousiastes des particularités, des qualités et des bons coups laissent une empreinte positive, prémices d’un travail d’équipe réussi, même à distance. Aujourd’hui, nous pouvons modifier l’adage : loin des yeux, mais près du cœur!

Tout cela ne nous empêche pas de vivre parfois des contrariétés et même des conflits. Eh oui, il nous arrive de nous crêper le chignon! Selon mon expérience, en travail à distance, développer davantage nos capacités d’écoute, d’empathie et de courtoisie en tout temps sont les trois règles d’or qui permettent de formuler clairement les besoins et les demandes et finalement de transformer une situation désagréable ou conflictuelle en solution acceptable pour tous. Curieusement, j’ai constaté que la situation exceptionnelle que nous vivons rend les gens plus créatifs que d’habitude lors de la recherche de solutions. Voilà une bonne nouvelle!

Seule dans mon bureau à domicile, je suis portée à faire appel aux compétences de mes collègues et à offrir spontanément mon expertise. C’est ma façon de donner son importance à chaque membre de l’équipe. Ces échanges de savoir-faire, d’ordinaire souhaités mais souvent éludés par la course au rendement, provoquent des envolées de compliments, de mots de reconnaissance, de relations humaines positives. Pourquoi s’en priver! Ainsi, au-delà de la distance et de la désincarnation, avec des comportements positifs, l’équipe existe et peut même se renforcer!

3.Bienveillance, générosité et engagement

Toutefois, les bonnes relations ne suffisent pas à nos clients qui veulent être plus que satisfaits. Afin de maintenir ce haut niveau de satisfaction, nous devons continuer à travailler ensemble et à nous réunir. Mes réunions en réalité virtuelle sont soigneusement préparées. Qu’il s’agisse de travail ordinaire ou de résolution de problèmes, j’aime commencer en évoquant brièvement notre vision, notre mission, nos valeurs et notre nouveau contexte. Chaque étape de la réunion est clairement énoncée et annotée dans l’espace de clavardage visible de tous. Le dialogue est chaleureusement encouragé et bien orchestré de façon à ce que chacun ait la possibilité de s’exprimer avec les outils virtuels à notre disposition. Je fais apparaître les notes de conclusion, comprenant les responsabilités de chacun et les prochaines étapes, dans le clavardage et je les envoie par courriel immédiatement après la réunion. Ainsi, la transparence, le dialogue et la bienveillance constituent ma façon de piloter la séance de travail. Pour moi, il est important que chacun quitte la réunion avec le sourire aux lèvres!

En télétravail plus que jamais, je valorise les efforts de chacun pour concilier vie personnelle et vie professionnelle, je fais confiance et j’offre sans compter des accompagnements individuels à chaque fois que cela parait pertinent. Je crée des liens solides et je donne le meilleur de moi. Je peux dire que ce style de relations avec les autres me permet d’obtenir plus de motivation et d’initiatives que je ne l’avais imaginé!

Il est vrai que la distance nous empêche de savourer le même gâteau, mais pas de savourer nos excellents résultats! Et c’est généralement au moment où nous prenons un peu de recul par rapport à nos accomplissements d’équipe que nous poussent des ailes pour nous engager vers d’autres changements! Selon mon expérience, influence positive, réciprocité et inspiration sont de bons principes de travail et de télétravail.

Animer, faire passer un souffle de vie, d’authenticité, d’enthousiasme, de bienveillance dans mes relations de travail à distance avec mes collègues, mes collaborateurs, mes clients, voilà ce que signifie pour moi télétravailler! Veiller à maintenir un comportement empreint d’intelligence émotionnelle me permet d’oublier la distance et de renforcer l’intelligence collective. Or cette adaptation rendue obligatoire du jour au lendemain nous montre à quel point nous pouvons transformer nos limites en forces et changer de paradigme pour une vie en harmonie!

Vidéos et textes de notre blogue
LeadershipCommunication